Des certifications, calquées sur le modèle du IELTS et du TOEIC, permettent d’évaluer son niveau de français et de le faire valoir sur son CV.

« Orthographe irréprochable ». Autrefois une évidence implicite, la maîtrise de la langue française est devenue un des critères de sélection intégrés à une fiche de poste. Une exigence d’autant plus vraie dans les secteurs du journalisme et de la communication. Or, selon une étude Ifop réalisée en 2016 pour Bescherelle, 9 Français sur 10 déclarent faire des fautes d’orthographe et 87 % des entreprises estiment que ces dernières nuisent à leur image. Bien que l’on ne soit jamais à l’abri d’une coquille, la maîtrise d’une langue est comme un muscle qu’il faut entraîner régulièrement. De plus, des certifications permettent d’évaluer son niveau. Reconnues par les entreprises et basées sur le même principe que les tests de langue type TOIEC, il est possible de les apposer sur son CV pour faire la différence.

Article précédent Article suivant