SnapPress, spécialiste de l’imprimé augmenté, propose de scanner des documents avec son smartphone pour faire apparaître des informations digitales, sous forme de réalité augmentée.

Et si l’affiche d’un film placardé sur un mur dans la rue vous permettait d’en voir la bande-annonce et de lire les premières critiques ? C’est, entre autres, ce que propose la start-up française SnapPress grâce à son application utilisant la réalité augmentée. Cette nouvelle fonctionnalité permet de snaper (entendez « scanner ») avec l’appareil photo de son smartphone n’importe quel document imprimé (magazines, livres, affiches, packaging, etc.). L’application révélera alors, si elles existent, une multitude d’informations en réalité augmentée (vidéos, animations 3D, articles, contenus exclusifs, etc.).

SnapPress compte donner un nouveau souffle à la presse écrite

En créant cette application, Christophe Bossut et Guy Le Hénaff ont souhaité dans un premier temps rendre le papier plus attractif en l’augmentant et en créant ce qu’ils appellent « le PostPresse ». C’est-à-dire la possibilité d’ajouter des informations à un document imprimé. Ainsi, le magazine Courrier Cadres propose depuis le mois de janvier des articles en réalité augmentée. Vous pouvez également snaper toutes les affiches de films, la Une du Figaro ainsi que certains numéros de magazines comme le Fluide glacial d’avril 2017, le n°197 d’E-marketing qui fête ses 20 ans, etc.

La réalité augmentée en mode réseau social

L’application comprend également une fonction appelée « drop ». Cette dernière permet à chacun des utilisateurs d’ajouter ses propres contenus et commentaires, à la manière des réseaux sociaux. Concrètement, si le document snapé est « droppé », vous pourrez voir le contenu lié grâce à votre smartphone. Sinon, vous êtes invité à ajouter vous-même des messages par le biais de votre compte Facebook. Les utilisateurs peuvent ensuite réagir aux « Drops » en postant des commentaires.

elections-snappress

L’application SnapPress parodie avec la réalité augmentée les affiches des candidats de l’élection présidentielle. © SnapPress

Au final, l’application offre une infinité de possibilités. Les restaurants pourront recueillir les avis des clients sur leurs menus. Les professeurs pourront commenter des passages de livres. Les consommateurs pourront donner des conseils de recettes sur les packagings des produits alimentaires. Les cinéphiles pourront proposer leur critique de films sur une affiche, etc. La start-up se lance même dans le domaine de l’éducation avec la création de SnapSchool, en partenariat avec Digischool, pour aider les jeunes élèves à faire leurs devoirs. Dernier exemple en date, SnapPress vogue sur l’actualité en augmentant avec humour les affiches des candidats à l’élection présidentielle. Bref, reste aux utilisateurs de faire preuve de créativité !

Mélodie Moulin

En savoir plus sur les évolutions du journalisme

evolution journalisme ecole devenir journaliste orientation culture formations

Découvrez notre dossier
Article précédent Article suivant