Courts, simples et efficaces, les slogans rentrent parfois dans la tête jusqu’à s’associer au nom de la marque. Outils de communication par excellence, certains sont même devenus mythiques. Retour sur l’histoire du slogan publicitaire.

« Que trépasse si je faiblis. » Quel est le point commun entre le cri de guerre de Godefroy de Montmirail et le slogan publicitaire ? Leur étymologie : le mot « slogan » provient du gaélique « Sluagh Ghairm » qui signifie littéralement « cri de guerre pour le ralliement des troupes ».

Du cri de guerre au slogan publicitaire

A l’origine, le slogan était donc une phrase fédératrice qui marquait l’identité d’un groupe. D’ailleurs, lorsque le terme apparaît pour la première fois dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1842, il désigne « le cri de guerre des montagnards d’Ecosse ». Il faut attendre le XXe siècle pour que le mot  « slogan » revête sa signification actuelle. En 1916, aux Etats-Unis, il fait d’abord référence au domaine de la politique, désignant la formule de ralliement d’un parti, avant d’endosser en 1928 le rôle de formule publicitaire.

slogans-coca-cola

La forme des slogans publicitaires évolue ensuite en fonction des modes de communication, des supports et des cultures. Prenons ainsi par exemple l’histoire des slogans de Coca-Cola qui reflète à la fois l’évolution de la marque et celle de la société. Bien que chaque slogan soit unique à chaque marque, il est possible d’en donner une description généraliste : un slogan est ainsi une phrase courte, que l’on peut facilement mémoriser et généralement associée à une musique. Utilisée de façon répétitive, elle pénètre dans l’inconscient et a pour objectif de rester ancrée dans l’esprit du consommateur, donnant vie au produit. Si certains slogans sont tombés dans l’oubli, d’autres ont marqué l’histoire de la publicité. Nous vous proposons en fin d’article un quiz pour tester vos connaissances en la matière.

La différence entre un slogan et une base line

Il convient toutefois de ne pas confondre le slogan et la base line. La différence entre les deux fera l’objet d’un autre article. En attendant, sachez que le premier est une phrase publicitaire qui accompagne la promotion marketing d’un produit, d’un service ou d’un concept. Il peut être durable comme revêtir un caractère éphémère. La base line correspond davantage à une signature. Cette courte phrase accompagne obligatoirement un logo, un nom ou une marque et sert à souligner la nature de l’activité de l’entreprise.

Mélodie Moulin


Article précédent Article suivant