Comme chaque année, Médiamétrie publie son bilan sur « l’année TV ». Les résultats 2016 montrent que les Français regardent toujours la télévision. La consommation moyenne a même augmenté de deux minutes.

Qui a dit que la télévision était morte au profit d’Internet ? Avec la multiplication des écrans (téléviseurs, smartphones, tablettes, ordinateurs), les modes de consommation changent mais les programmes de télévision restent toujours aussi attractifs. En effet, selon le bilan établi par Médiamétrie pour 2016, les Français regardent la télévision en moyenne 3h52 par jour, soit deux minutes de plus qu’en 2015. Les contenus TV restent ainsi les vidéos les plus regardées (93% de la totalité des vidéos visionnées).

La télévision s’invite sur tablettes et mobiles

Bien que 88,3% des Français possèdent une TV HD, les foyers s’équipent de plus en plus en tablettes, ordinateurs et smartphones. Ils changent ainsi leur mode de consommation. Le téléviseur reste le moyen de réception le plus courant. Cependant, il enregistre une baisse du taux de visionnage (3h43). Les neuf minutes restantes sont à répartir entre les trois autres types d’écrans. Ce mode de consommation occupe ainsi 19 minutes par jour de la vie des Français mais est concentré sur 20 % de la population qui y consacre près d’1h20 au quotidien.

mediametrie-tablettes-video

20 % des Français matent en moyenne 1h20 de vidéos sur tablettes, smartphones et ordinateurs.

Il faudrait ainsi remplacer la notion de « regarder la télé » par visualiser des « programmes proposés par les chaînes de télévision », estime Julien Rosanvallon, le directeur des départements télévision et Internet de Médiamétrie.

Le live toujours en tête

En décortiquant les chiffres, des tendances émergent et permettent de comprendre les habitudes de consommation des Français. L’usage des différents écrans diffère ainsi en fonction du type de programme. Le live reste le format le plus regardé (88% des usages). Il est cependant en repli de trois minutes par rapport à l’année dernière. Il concerne principalement les événements sportifs. Par exemple, l’Euro et les JO ont été visionnés en direct sur la TV par 99,5 % des téléspectateurs. Même constat pour les journaux télévisés d’information qui sont principalement visionnés « à chaud » mais davantage sur les écrans mobiles. Les quatre grandes chaînes d’information (BFM TV, iTélé, LCI et France Info) ont ainsi rassemblé 34,6 millions de téléspectateurs en octobre 2016.

mediametrie-television-direct-sport

Synonyme de convivialité et d’instantanéité, le sport à la TV se consomme essentiellement en direct.

Le replay gagne toutefois du terrain (+ 5 minutes) notamment sur les mobiles et les tablettes. 4,6 millions des téléspectateurs ont eu recours à la rediffusion quel que soit l’écran utilisé. Un nombre qui a triplé en 3 ans.

Les jeunes préfèrent YouTube

Les résultats obtenus diffèrent en fonction de l’âge. Alors que les contenus télévisuels représentent 93 % du temps à regarder des vidéos, cette proportion diminue à 76 % chez les jeunes (de 15 à 24 ans). En revanche, YouTube et autres plateformes représentent 20 % (contre 6% en moyenne nationale). La VOD/SVOD monte à 3 % (contre 1% pour l’ensemble des Français). Reste donc à savoir si cette cible changera d’habitude avec le temps ou si ce sera aux chaînes télévisées de s’adapter.

Mélodie Moulin

Article précédent Article suivant