Précurseur en termes d’inbound marketing en France, l’agence 1min30 souffle cette année ses cinq bougies. L’occasion de revenir sur sa spécialité avec le fondateur Gabriel Dabi-Schwebel.

inbound-marketing-gabriel-dabi-schwebel-1min30

Culture Formations. Qu’est-ce que l’inbound marketing ?
Gabriel Dabi-Schwebel. Cette technique consiste à ce que la marque devienne son propre média pour convertir son audience en client. L’objectif est ainsi de faire connaître sa marque et de se constituer une clientèle en répondant aux questions de l’internaute dans un univers particulier. Cela passe par la création de divers messages, pas uniquement digitaux : des articles dans un blog, des posts sur les réseaux sociaux, des vidéos, des documents prints, des événements, etc.

C.F. A force de créer du contenu, n’y a-t-il pas un risque de passer inaperçu ?
G.D-S. C’est la règle du « winner takes all ». Il faut devenir un média de création de contenus au risque d’être marginalisé demain. Cependant, seuls les meilleurs feront parler d’eux. C’est la même chose en musique ou au cinéma, il y a un nombre considérable d’artistes et quelques-uns seulement sortent du lot.

C.F. Justement, comment sortir du lot ?
G.D-S. Il n’y a pas de recette miracle, bien sûr, et cela ne se fait pas du jour au lendemain. On dit qu’il faut 10 ans pour devenir célèbre ! Il faut de la discipline, du travail, de la persévérance. Rien n’est le fruit du hasard. Personnellement, je ne crois pas au buzz, car il y a de forte chance qu’il retombe s’il n’y a pas de stratégie de continuité derrière. Il ne suffit pas d’écrire et de diffuser mais de définir clairement son identité de marque avec une ligne éditoriale différenciante. Ensuite, la clé du succès est de publier de façon régulière de manière à créer une sorte de rendez-vous, comme les médias avec le JT de 20h.

L'inbound marketing à travers la stratégie du Sherpa par G. Szapiro

La stratégie du Sherpa consiste à transformer un suspect en ambassadeur de la marque grâce à du contenu. © G. Szapiro

C.F. Pourriez-vous nous donner un exemple d’une bonne stratégie d’inbound marketing ?
G.D-S. Sans hésiter, Redbull ! La marque a su se créer une vraie identité à travers son site Internet. Vous remarquerez d’ailleurs que le produit n’existe quasiment plus sur la plateforme. Le site ressemble plutôt à un site d’informations sportives et d’activités à forte sensation. En effet, ils ne parlent pas (ou peu) de leur produit mais plutôt des événements et compétitions qu’ils sponsorisent. Ils en sont même arrivés à ringardiser des marques comme Oxbow et Quicksilver qui ne sont pourtant pas dans le même secteur d’activité.

C.F. La particularité à 1min30 est que vous vous appliquez à vous-même les solutions que vous commercialisez…
G.D-S. En effet, l’inbound marketing est notre seul outil de prospection. Nous publions chaque jour des articles, envoyons chaque semaine des newsletters et proposons tous les trimestres un livre blanc. Grâce à ce contenu, nous avons 120 000 visiteurs par mois, 80 000 abonnés à notre newsletter et 2 500 téléchargements de livres blancs. Ce sont ainsi les marques qui viennent vers nous parce qu’elles ont envie d’aller vers une démarche de création de contenus et non le contraire.

C.F. Doit-on en déduire que l’inbound marketing est suffisant pour promouvoir sa marque ?
G.D-S. Chacun doit adopter son propre modèle. Je suis partisan de la démarche PESO (Paid, Earned, Shared and Owned), c’est-à-dire de mixer quatre types de contenus : le contenu payant permet de s’affirmer en tant que marque ; le contenu diffusé par les médias et les influenceurs appuie notre légitimité ; le contenu partagé est important pour la viralité ; et créer son propre média avec du contenu qui nous appartient et est gratuit permet de montrer son expertise

redbull-inbound-marketing

« Le site de Redbull ne parle quasiment pas du produit mais ressemble plutôt à un site d’informations sportives et d’activités à forte sensation. »

C.F. Selon vous, pourquoi l’inbound marketing est de plus en plus populaire ?
G.D-S. C’est vrai que le terme est de plus en plus connu et qu’on lui accorde une importance accrue. L’inbound marketing devrait pourtant exister depuis la création d’Internet, il y a une vingtaine d’année. Avant, créer un média coûtait cher. Avec le web, cela ne coûte rien ou presque. Cependant, cette technique a vraiment été exploitée il y a seulement 10 ans aux Etats-Unis (avec Hubspot) et il y a 5 ans en France. Le temps de formaliser de nouvelles méthodes et de se les approprier.

C.F. Pour finir, un mot à l’attention des étudiants ?
G.D-S. L’agence 1min30 est en pleine expansion. Nous recrutons des stagiaires avec pourquoi pas un contrat à la clé. Alors, n’hésitez pas à nous contacter !

Pour aller plus loin sur l’inbound marketing, téléchargez le livre blanc d’1min30.

Propos recueillis par Mélodie Moulin

Découvrez notre dossier sur l'univers de la communication

orientation en ecole de communication inscription candidature metiers communication

En savoir plus
Article précédent Article suivant